Si vous n’étiez pas convaincu que vous pouviez tirer profit du e-commerce, gageons que votre opinion a changé depuis la pandémie.

Vous êtes peut-être en train de repenser votre site Web, ou encore vous êtes en train d’en préparer un tout nouveau. C’est très bien! Mais j’ai choisi de vous présenter comment essuyer un échec, brûler beaucoup de temps et d’argent et en ressortir « magané ».

Investir tout son fric dans un site Web « sua coche »

Donc, vous choisissez la meilleure agence, vous optez pour leur forfait dément, votre site sera une réelle beauté. Attendez que les internautes entrent sur votre site Web… il est justement là le problème; comment ferez-vous venir des internautes à votre site?

Comme je dis souvent; ce n’est pas la taille de ton engin qui compte, c’est comment tu t’en sers (je parle de site Web ici… hum hum).

Fred me faisait justement l’analogie; les commerces avec pignon sur rue paient une fortune pour un espace dans un centre commercial, car l’achalandage est à peu de chose près garanti (…j’ai bien dit à peu de choses près…). Et votre site Web, lui, quelle garantie avez-vous qu’il aura de l’achalandage?

Il y a un budget non négligeable à prévoir pour une bonne stratégie marketing; publicité PPC (Google Ads, Facebook Ads, LinkedIn Ads), sites référents, campagnes courriel, optimisations SEO…

Ne pas se demander quel CMS choisir – l’aspect technologique du site Web

Choisir un CMS sans comprendre ce que sont ses avantages et inconvénients, c’est s’engager dans une relation à long terme sans savoir si votre partenaire veut des enfants… oui, j’ai déjà fait ça (m’engager avec un CMS sans bien comprendre les enjeux que je ferais face).

Un (CMS), Content Management System, c’est la plateforme qui gère le contenu de votre site. Il en existe plusieurs (Wordpress, Shopify, Magento, Wix) en sont quelques exemples. La plus utilisée est Wordpress et fait effectivement un excellent travail pour la grande majorité des besoins en Web. Il est de plus maîtrisé par de nombreuses personnes, est Open source et peut être relativement simple.

Si vous voulez opter pour une solution e-commerce québécoise tout-en-un : https://www.panierdachat.com/

Ne pas planifier d’actions marketing ou de stratégie marketing

Comme cité précédemment, vous avez des actions marketing à prévoir… mais plus haut que ça encore, une bonne stratégie devrait être bâtie pour votre site Web :

  • Vos grands axes stratégiques
  • Vos objectifs
  • Les personas ciblés
  • Les communautés à rejoindre
  • Les mots-clés et termes de recherche à exploiter
  • Votre stratégie de contenu
  • Stratégie sur les médias sociaux
  • KPI et plan de mesure

Croire que le travail est fini avec le lancement de son nouveau site Web

Votre nouveau site Web est terminé et il n’y a plus rien à faire? Non! Partez avec l’idée que votre nouveau site est le pire au monde. La job d’optimisation commence réellement suivant son lancement.

Prévoyez rajouter/créer/optimiser le contenu de votre site. Ça prend du temps!

En e-commerce: mal prévoir les frais de livraison

Vous ouvrez un compte chez Postes Canada, faites quelques tests. Vos produits s’expédient bien (petit et léger), ça ne doit pas être si cher, n’est-ce pas?

Pour une expédition locale en colis accéléré, les frais dépassent régulièrement 10$. Suffit de refiler la facture au client et l’affaire est dans la poche… et pourquoi pas, en profiter pour charger un peu plus dans le cas où vous auriez à expédier en région éloignée.

Ça y est, vous venez de tuer votre business en ligne! Pour le commun des mortels, l’expédition, c’est même souvent gratuit (ce commentaire, je le reçois d’ailleurs très souvent de client; « comment ça vous chargez des frais de livraison? Amazon, Costco, c’est gratis! ». C’est une très grande source de frustration, tant pour moi que pour mes clients.

Plusieurs recherches tendent à démontrer qu’au-dessus de 6$, le taux de conversion diminue de façon marquée. Vous devriez donc prévoir que vous pourrez probablement charger 6$ à votre client, Postes Canada vous chargera souvent 10$ et plus et donc, vous aurez 4$ et plus à couvrir. À prévoir dans votre stratégie de prix.

Truc : prévoyez une expédition gratuite pour les achats de, par exemple, 75 – 100$ et plus. Les frais de livraisons n’évoluent pas aussi rapidement que le montant acheté. Encouragez votre clientèle à acheter plus.

Sous-estimer les frais

« Lance-toi sur le Web, tu n’as pas de boutique physique à payer et donc, t’es plus performant sur les coûts ».

La structure de coût est certes différente, mais non négligeable; oui, il y a des frais d’expédition, il y a aussi les frais publicitaires, les frais d’hébergement et d’entretien, frais de transaction, matériel d’expédition, frais d’affiliation (si vous vendez via des partenaires), … les négliger pourrait faire foirer votre marge bénéficiaire.

Ne pas analyser la concurrence

Comme pour votre business actuel, vous avez des concurrents. Ils ne sont pas forcément les mêmes hors ligne et en ligne. Prenez le temps de les analyser afin de vous assurer de vous démarquer, voir ce qu’ils font et ce que vous pensez pouvoir offrir mieux.

Ne pas clarifier votre politique d’achat/politique de confidentialité

Avant d’acheter, un client va souvent prendre connaissance de votre politique d’achat et de retour. Si ce n’est pas clair, il pourrait tout simplement abandonner son achat.

En génération de leads – vouloir générer des leads avec seulement votre formulaire contactez-nous

Il suffit de présenter votre belle offre pour recueillir des leads via un formulaire de contact, n’est-ce pas?

Multipliez les opportunités de conversion sur votre site Web! Il faut aussi varier la façon qu’un internaute peut se compromettre. Un lead potentiel n’est pas nécessairement prêt à entrer en contact avec vous, mais peut-être est-il chaud à l’idée de participer à un Webinaire pour en savoir un peu plus sur vous, ou encore lire un document technique pour s’instruire. Voici quelques suggestions :

  • Demandez à un expert
  • S’inscrire à un Webinaire
  • Téléchargez un document (derrière un formulaire de contact)
  • Prendre un rendez-vous

Il existe tout plein d’autres pièges en e-commerce et en génération de leads, mais tombez dans ceux-ci pour commencer à jeter votre argent par les fenêtres. Vous en sortirez perdant!

En conclusion : Le Web, c’est la seule économie qui n’a jusqu’à présent jamais connu de récession… croyez-vous qu’elle s’en tirera à nouveau?

Vincent Naud

Président, Vincent C. Naud

Je suis travailleur autonome et spécialiste en marketing Web. Ma mission est de permettre aux entreprises de tirer profit des opportunités du Web, que ce soit en génération de leads, e-commerce, marketing B2B et B2C. Je me passionne pour la planification stratégique, la conception et l’optimisation de sites Web, la création et la gestion de campagnes PPC, l’Analytique Web et… les chats!

vincentcnaud.com